Historique

Le 16 Mai 1881 : ouverture d’une école primaire libre dans la maison Béranger, au n° 22 route de Montélimar, par Sœur Combelles. Mais le Maire et l’Inspecteur d’Académie s’opposent à l’ouverture pour exiguïté des locaux, manque de lumière…
Les travaux sont réalisés.

En 1887, il a 38 élèves, tous catholiques. Le bâtiment est privé. Il y a en outre une école protestante plus un collège catholique tenu par M. Dupuy qui a 60 élèves.

En 1902: fermeture de l’école tenue par les Sœurs du Saint Sacrement et expulsion des sœurs par l’application du décret du 29/03/1880.

Dimanche 23 Juin 1907 : Visite canonique de la paroisse et inauguration du nouveau local des écoles par l’Évêques Monseigneur Chesnelong.

En 1914, l’école de garçons disparaît. L’école des filles (externat) regroupe alors 90 enfants ; sous la direction de maîtresses laïques.

Un obus allemand incendie l’école de filles en 1944. Un tiers du bâtiment (ouest) est détruit ainsi que les locaux d’œuvres attenantes.

En 1946, on reconstruit la partie brûlée de l’école de filles par le bombardement. Le personnel est laïc ; la classe va jusqu’au certificat d’étude. Un agrandissement est prévu pour accueillir les sœurs Trinitaires. M. le Curé facilite l’acquisition gratuite d’un terrain voisin. Monseigneur Pic ordonne l’ouverture d’une classe garçons – contre l’avis du curé - au milieu de l’école de filles. Les sœurs acceptent non sans mal de nourrir l’instituteur célibataire.

Le 25 Septembre 1949, à 15 heures : inauguration du cinéma dans la cour du « patronage » : foyer des œuvres nyonsaises depuis 40 ans. Il s’agit d’une salle d’œuvres au-dessous des locaux scolaires par une cloison mobile qui sépare en salle de classe ou de spectacles occasionnels.

Une parcelle de terrain est achetée à bas prix (65000 francs) : terrain contigu à la cour de l’école de filles. Afin de faciliter le paiement des annuités, M. le Curé tente d’obtenir des sœurs du pensionnat, une réduction des maîtresses internes de l’école.

Le 19 Décembre 1952, dès que le Comité départemental s’occupe de l’Enseignement libre, il apparaît désirable que Nyons posséde un pensionnat et un cours complémentaire avec section ménagère. 200 filles sont sous la direction des sœurs Trinitaires, promenade des anglais.


Monseigneur Pic demande que soit recréée une école de garçons qui existait encore 3 ans plus tôt dans une villa achetée par l’Enseignement libre avec le concours du Crédit Foncier (pour 33 garçons).

Création d’une seconde classe pour garçons en Octobre 1953.

Un contrat d’association est signé avec la mairie le 13 juillet 1982.
Maternelle: 31 élèves (22 de Nyons)
Cours préparatoire et Cours Elémentaire 1 : 19 élèves
Cours Elémentaire 2 et Cours Moyens : 22 élèves

1987: installation de la salle Technologie.

1987/88: début des travaux de l’internat.

1988/89 : mise en service de l’internat.

1989: ouverture d’une quatrième classe en primaire et d’une deuxième 6ème.

1990: création d’une deuxième 5ème.

1991: création d’une deuxième 4ème.

1992: construction du bâtiment primaire ; ouverture de la cinquième classe primaire, création d’une deuxième 3ème.

1998: cohabitation du CDI et de l’informatique.

2001: construction du bâtiment des Oliviers : salle d’étude et restaurant scolaire en self, installation du CDI dans l’ancien réfectoire et du BDI dans l’ancienne cuisine, la salle informatique devient à usage exclusif.

2002: permutation des bureaux administratifs à l’accueil actuel.

Juin 2006: Fermeture du collège.

Liste des différents directeurs/directrices:
Septembre 1975 : Mme Graetz
Septembre 1980 : M. Domartin
Septembre 1986 : M. Dalle
Septembre 1993 : Mme Bompard au 1er degré
Septembre 1992 : M. Oustric
Septembre 1998 : M. Laroche
Septembre 2001 : Mme Faure au 1er degré
Septembre 2002 : M. Déléan
Septembre 2005 : Direction primaire Véronique Arnaud
Septembre 2014 : Direction primaire Stéphanie Milan